08/09/2015

Quel costume portait la religieuse de Diderot?

Une petite récréation.

 

Dans le roman de Diderot, Suzanne contrainte de se cloîtrer, passe par trois couvents différents : Sainte-Marie, c'est à dire la Visitation, où elle refuse publiquement de faire profession, Longchamp, une abbaye de clarisses, où elle est persécutée par Mère Christine et St Eutrope, un couvent d'annonciades, d'où elle finit par s'enfuir.

Voici les trois costumes portés par Barbie et Steffy blonde et Steffy brune. (J'ai omis les nombreux nœuds de la corde des annonciades)

les trois religieuses de Diderot.jpg

 

 

 

 

 

Quand Rivette porte le film à l'écran, il ne se casse pas la tête et laisse à Suzanne le même costume sur le dos dans les trois couvents, celui des clarisses de Longchamp.

 

clarisses de rivette 001a.jpg

 

Puis sort le film de Nicloux qui fond les deux premiers couvents en un et fait endosser aux nonnes un habit que je ne suis pas parvenu à identifier : robe bleu-gris, cuculle beige, guimpe de visitandine... La seule chose que j'ai pu trouver d'approchant est une ancienne gravure (1710) d'une capucine, arborant ces couleurs robe bleu-gris, scapulaire et manteau beige. Mais, naturellement, pas de cuculle qui est l'apanage des chartreux, ni de guimpe carrée. D'ailleurs c'est la seule représentation où j'ai pu voir une capucine avec ce panachage de couleur. La couleur normale est brun-beige.

Pour le dernier couvent, le réalisateur respecte l'habit des annonciades.

les deux religieuses de Nicloux.jpg

 

 

 

Les deux languettes d'étoffe qui relient les deux pans du scapulaire en font une cuculle. Si la guimpe plus large forme des plis circulaires sur la poitrine et sous le menton, c'est parce qu'elle est coupée sur ce modèle. Ces plis sont accentués quand la coiffe est tirée vers l'arrière et fixée avec des épingles sur le haut de la nuque (habit de Rivette). Par contre, ils s'effacent si la guimpe est laissée tombante.

 

clarisses de rivette guimpe 006.jpg

la religieuse de nicloux 015  détail guimpe b.jpg

la religieuse de nicloux 016 détail guimpe a.jpg

 

 

 

Commentaires

Madame,
Je voudrais savoir comment se nomme la bande de tissu qui enserre les seins des religieuses pour leur donner une poitrine aussi plate que possible. Quelle est la nature de ce tissu? Quelle est la longueur de la bande?
Je vous remercie et vous prie de croire en mes sentiments les meilleurs.
Roger Noiseau

Écrit par : Noiseau | 26/12/2015

Répondre à ce commentaire

Cher Noiseau

Je n'ai pas compris pourquoi vous m'appelez "madame". Quelque chose vous laisse supposer que je suis une femme ?
Ici, le seul nom auquel je réponds est "chélidoine" :-)

Je n'ai jamais entendu parler d'une bande de tissu qui écrasait la poitrine des religieuses.
Dans l'antiquité romaine, les femmes portaient sur leur tunique un strophium, une bande d'étoffe qui servaient à soutenir leur poitrine, mais je n'en sais pas plus à ce sujet.


Les religieuses portent des sous-vêtements comme toutes les femmes de leurs temps.
A une certaine époque, certaines d'entre elles ont même porté des corsets. Ce corset gommaient bel et bien les formes.


Dans certains ordres érigés à une époque où le corset n'existait pas, elles portaient un corps, c'est à dire l'ancêtre du corset, une petite camisole dont on rabattait les pans l'un sur l'autre et que l'on maintenait à l'aide d'épingles.
http://www.archives-carmel-lisieux.fr/carmel/images/TRAVAIL/roberie/tunique_courte_ete.jpg
Aujourd'hui, les religieuses portent les mêmes sous-vêtements que toutes les autres femmes.

Écrit par : chélidoine | 26/12/2015

Les commentaires sont fermés.